Partagez|

Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Andras Noriega
SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE
avatar SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE

√ Age : 20
√ Messages : 33
√ Pouvoir : Absorptio Vitae

MessageSujet: Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega Dim 6 Mai - 13:21

Noriega Andras

24 ans, porte d'Athéna











Andras, c'est celui que vous voyez, là-bas, avec toujours son sourire éclatant sur les lèvres. Ah, il est aimable, Andras, peut-être qu'il parle trop, mais il vous fait rire, avec ses mots tantôt charmeurs, tantôt comiques. Et puis il vous tutoie, sans réelle gêne, vous le prenez déjà pour un peu plus qu'une connaissance. Lui ? Ah, mais lui, il se moque complètement de vous, puisque tout ce qui compte, c'est sa vengeance. Vous ne connaissez sûrement pas l'histoire, mais comment vous blâmer : il le cache si bien.




❝ Suivi personnel



Nombre de points :


RP EN COURS ::

S'égarent vos vies pour que justice soit rendue et que tombent les sacrifices ▬ avec Lill Saether
Still alone for hope ▬ avec Amadeus Raffaëlo Naevius
Fourmille et scintille, l'éclat de nos sourires ▬ avec Leigh Alexandra Raven


RP TERMINÉS::

Nom du topic ▬ avec Monsieur le Hibou


RP ABANDONNÉS::

Nom du topic ▬ avec Mademoiselle la Pie (.__.')



Dernière édition par Andras Noriega le Mer 18 Juil - 22:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Andras Noriega
SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE
avatar SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE

√ Age : 20
√ Messages : 33
√ Pouvoir : Absorptio Vitae

MessageSujet: Re: Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega Dim 6 Mai - 13:22



❝ Civils



Pollux December Rigel

Ah, Pollux. Ou plutôt December. Quoi que, toi, tu l'appelles plus souvent « Castor ». Ce qu'elle chante bien, cette petite, accrochée du bout des doigts à son piano ; tu sombre dans les remous de sa voix claire comme bien d'autres avant toi, tu t'abandonne aux notes qui t'enveloppe de leur douceur et tu te demande pourquoi cette jeune fille est si différente de jour. Elle est si belle, avec cette lumière tamisée qui éclaire sa peau pâle, avec ses cheveux bleus qui ressortent et ses magnifiques yeux océans. Assise à côté de son instrument, elle t'impressionne ; sous sa couche de vêtements, tu lui souris. Peut-être que, pour une fois, tu es vraiment sincère, puisque ce que tu veux, c'est l'aider un peu, lui montrer une sphère de gentillesse. Oui, c'est ça, tu es gentil avec elle, parfois même un peu paternel, à toujours demander dix fois si ça ne la gêne pas de venir exceptionnellement quatre fois ce mois-ci, à la joindre parfois juste pour demander si ça va. Tu ne sais pas vraiment ce qui se passe, mais les artistes qui passent dans ton cabaret sont tous tes enfants, elle ne fait pas exception, même si, à la fin, tu ne la connais que peu de jour. Après tout, leur relation n'est pas beaucoup plus que celle d'un employeur vers son employé.


Amélia Primrose

Elle est mignonne, Amélia. Enfin, pour un adolescent. Ce que tu n'es pas. Ça, par contre, elle n'a pas l'air de comprendre, vu comme elle rougit à chacune de tes sourires, comme elle bégaie à chacune de ses réponses. Et te voilà affublé d'une adolescente qui fantasme sur toi. Pourtant, tu croyais n'avoir rien fait de spécial, quand elle t'a livrée ces robes -enfin, rien de plus que d'habitude. Il faut croire que même quand tu dis bonjour et merci avec ta tête d'ange, ça suffit. Dans tous les cas, tu t'en serrai bien passé : ce n'est pas qu'elle est collante ou bien désagréable, mais même avec ton caractère, une jeune fille de seize ans, tu dis non. Enfin, dans ta tête, pas tout haut, puisque, quand vous vous asseyez pour parler, tu peux facilement la questionner sur telles ou telles rumeurs, sans même qu'elle s'en aperçoive. Ah, comme quoi c'est pratique, d'avoir des oreilles dans les recoins où les bruits de couloir vont si vite. Et puis, si en plus, elle peut te dépanner un soir en coiffant un de tes artistes juste pour tes beaux yeux, c'est encore mieux. Aller, sourie-lui, Andras !



Danial Tyrell
« Je te hais, je te hais, je te hais. » Inlassablement. Ah, Andras, ce que tu aimerai lui ôter cette lueur dur au fond de ses yeux, ce que tu aimerai le frapper de toutes tes forces, ce que tu adorerai le voir mort. C'est de sa faute. Tout est de sa faute. Il se soumet trop, ment trop. Injuste. C'est ce qui résonne dans ta tête, puisque c'est lui, LUI, qui aurait dû venger ta soeur. A la place ? Il s'est contenté de laisser le meurtrier s'échapper. Il s'est contenté d'effacer des preuves. Il s'est contenté de dire que ce n'était « qu'un accident ». Sa faute. Tout, tout est de sa faute. C'est de là qu'est partie ton envie de rébellion, de là qu'a commencée ta haine pour le Phoenix et tout ce qui y touche. Peut-être que si justice avait été rendue, ils ne t'auraient pas comme ennemi, mais aujourd'hui, plus rien ne sert d'y réfléchir. C'est lui, la cible de ta vengeance par excellence. Ta Némésis. Tu le hais, viscéralement, ce pourquoi tu lui souris, à chaque fois que tu le vois, ce pourquoi tu lui parle de cette voix douce, pour le torturer, ce pourquoi tu ne le lâches pas, tant qu'il n'est pas mort. Tu sais qu'il n'est pas dupe, mais tu continue encore et toujours ton manège, revenant toujours sur le sujet non désiré. Tu as l'impression qu'il n'a pas tout dit, mais surtout, tu veux qu'il avoue. Avoue l'injustice, le meurtre. Et tu lui souris en imaginant joyeusement ses tripes pendre au plafond ; puisque tu t'es juré de le tuer.


Nichol Ruviella
« Je te hais. » C'est un peu le même refrain qu'avec Danial, à la différence près que tu ignores totalement Nichol. Après tout, il ne mérite pas ton attention, ne mérite pas que tu écoutes ses excuses sans fondement et mérite encore moins que tu le pardonne. Il y avait des rumeurs, comme quoi c'était le Phoenix, la cause de tout ça : tu y as cru un moment ; mais avec quelques années de recul, tu t'es dit qu'à la fin, c'était égal. C'est lui, l'assassin. Pourtant, tu ne le regarde pas, tu ne daigne même pas le croiser dans la rue. A chaque fois, tu t'en va comme un voleur -ce n'est pas que tu as peur d'une confrontation, c'est juste que tu veux le faire encore plus souffrir en lui interdisant pardons et excuses. Toi, tu es mort sous la tristesse. Lui, tu le feras se noyer sous le remord. Enfin, ça, c'est ce qui était prévu, mais quand tu le vois parfois, à la porte d'Hermès, sourire aux lèvres, tu meurs d'envie de le fixer dans les yeux pour y voir ces remords. Pour le moment, tu l'ignore. A toi de voir si tu ira lui rafraîchir la mémoire ou non ... En tous cas, tu as promis de le tuer, lui aussi. Ta liste commence à être longue, Andras ♪




Aurore Cassaro
Elle est drôle, Aurore. Enfin, de ton point de vue, du sien, c'est différent. Tu te rappelle encore, quand elle a essayer de te faire marcher, là où elle t'a servi, dans ce petit bar. Elle a essayer de t'embobiner, s'est prit les pieds dans sa propre toile. Tu as ris jaune, puisque personne ne te trompe, toi : tu joue trop bien pour ne pas comprendre quand quelqu'un fait la même chose avec toi. Elle, par contre, elle semble déterminée à y arrive -soit, si elle veut tant que ça se brûler les ailes. Son jeu est trop facile à décerner, à ton avis, et tu ne parie pas cher de sa peau, dès que quelqu'un découvrira le subterfuge. Et puis, parfois, tu ne réponds même pas à ses provocations ; tu penses un peu trop et te dit qu'elle peut encore choisir de bien vivre. Pas comme toi. Mais tant pis pour elle, elle n'a qu'à s'en rendre compte toute seule ..



Prénom(s) et nom

Bla bla bla ♥







❝ Oubliés



Mei Noriega

Ta soeur. Ton ex-soeur. Elle est morte. Tu te rappelle bien de ça, non ? Oui, tu te rappelle combien elle était essentielle à tes yeux, tu te rappelle la chaleur qu'elle amenait dans ton coeur, tu sens maintenant le froid qu'il y règne, tu sens le vide tout autour de toi. C'était tout ce que tu avais, ce pour quoi tu faisais face, sans accepter aucune faiblesse. Qu'allait dire Mei, sinon ? C'est ce que tu te répétais, mais maintenant, elle est morte. Ils l'ont tuée. Eux. Le système, le Phénix, l'A.O.C.H.S., tout ce qu'ils veulent, mais c'est ce monde injuste qui t'a pris ce que tu avais de plus précieux. Tu la crois morte. Et qu'est-ce que tu fera, Andras, si ce n'est pas le cas ? Tu ne sais pas, tu es perdu. Alors tu décide qu'il n'y a pas d'espoir, tu t'enfonce dans ton mal, mais tu préfère ça qu'oublier. Parce qu'à chaque minute de souffrance, tu te dis que c'est un hommage à Mei. Mais, Andras, tu es sûr qu'elle voulait ça ?

Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.



Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.


Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.





Dernière édition par Andras Noriega le Ven 11 Mai - 15:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Andras Noriega
SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE
avatar SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE

√ Age : 20
√ Messages : 33
√ Pouvoir : Absorptio Vitae

MessageSujet: Re: Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega Dim 6 Mai - 13:23



❝ Elus



Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.


Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.



Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.


Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.







❝ Dealeurs



Lily Saether

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.


Aphrodisiaque Ambrosio
Ah, Aphro'. Tu ne la vois pas souvent en dehors du contexte des dealeurs, mais à chaque autre fois, tu t'en rappelle. Délicieusement. Tu la vois débarquer en grande pompe, que ce soit au plein milieu de la journée ou vers minuit, mais peu importe l'heure, tu stoppera toujours ce que tu es en train de faire pour lui accorder de ton temps. Pourquoi ? Oh, les autres doivent sûrement se le demander, mais toi, tu les ignores. Tu veux juste sentir sa peau frissonner sous tes doigts glacés, entendre son souffle se suspendre, sentir l'odeur de ses cheveux ; comme tu le faisais si souvent avant. Avant. Parce que maintenant, tu es condamné à rester à l'écart, sous peine d'enlever la vie à celle que tu touches. Et ça te manque. Horriblement. Puis un jour, elle est arrivée, cette Aphrodisiaque et ses soudaines envies de douleur. C'était parfait, puisque, l'un pour l'autre, vous êtes devenus dépendants. Toi de sa peau, elle de tes mains. D'un côté, tu trouves ça ironique, pour des dealeurs, mais c'est une des choses qui te permettent de continuer d'avancer. Peu de personnes sont au courant, mais comment deviner ce secret complice, quand tu lui cries dessus parce qu'une fois de plus, elle t'a emprunté ton apparence ? Andras, Andras, peut-être refuse-tu juste intérieurement d'être tellement à sa merci.



Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.


Nom prénom, groupe
♥♥♥♥♥

Are you loving pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was,
Whatever it was,
There’s nothing now.
You changed.
New Age.





Dernière édition par Andras Noriega le Sam 12 Mai - 21:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Amelia Primrose
EN QUETE DE REUSSITE
avatar EN QUETE DE REUSSITE

√ Age : 21
√ Messages : 164

MessageSujet: Re: Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega Lun 7 Mai - 8:49

Porte d'Athéna ** Sourire charmeur, gentillesse (calculée mais bon)... Et si Amelia te prenait pour un prince charmant et fantasmait sur toi ? 8D



Avatar fait par Louve. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Andras Noriega
SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE
avatar SALADE DE FRUITS JOLIE JOLIE

√ Age : 20
√ Messages : 33
√ Pouvoir : Absorptio Vitae

MessageSujet: Re: Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega Lun 7 Mai - 16:16

Huhu, le sourire colgate fait de l'effet /PAN
Hé bien, si Amélia prenait Andras pour l'homme parfait, lui pourrait trouver ça amusant. Pour cinq minutes. Parce que bon, ça va quelques temps, le visage rouges et les fantasmes, mais il n'est pas là pour flirter -mais tout ça, il se le dit juste dans sa tête. Face à Amélia, il gardera son sourire, ses manières, sa gentillesse, 'fin bref, le tout pour que, si jamais, il puisse tirer profit d'elle sans qu'elle n'en sache rien - après tout, ne raconte-t-on pas tous les ragots à notre coiffeuse ?
Autrement, il pourrait aussi engager de temps en temps Amélia pour qu'elle coiffe certains de ses artistes, au cabaret. Ça te dit ? ♪

Bon, c'est pas très gratifiant pour Amélia, mais c'est Andras xD Si ce lien te convient, je t'enverrai un MP avec le texte total, histoire que tu valiiiiiiiide n_n Mais d'abord, il te plaît ? (enfin, "plaît" ... voilà, hein >D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Amelia Primrose
EN QUETE DE REUSSITE
avatar EN QUETE DE REUSSITE

√ Age : 21
√ Messages : 164

MessageSujet: Re: Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega Lun 7 Mai - 17:20

Oui moi ça me plaît trop ** Amelia est naïve, presque nunuche, j'ai fais exprès, et j'aime ça. xD Donc pour moi c'est parfait, il manquera peut-être que des circonstances de rencontre, donc si tu as une idée poste en même temps dans le MP 8D... Puis si t'en as pas moi j'en ai une xD Elle travaille à la base dans la boutique de confection de vêtements de son père, dont de la confection sur mesure, donc pourquoi il n'aurait pas fait appel à la boutique pour un spectacle en particulier ? Et de là voilà ~ Amelia aurait du livrer les robes et puis ils firent connaissance. Mais c'est qu'une idée. BREF j'attends ton MP ♥



Avatar fait par Louve. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
❝Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega

Revenir en haut Aller en bas

Running in circles, coming in tails .. Heads are a science apart ▬ Andras Noriega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aion 2.5, des détails ce mardi 4 janvier ?
» Si Tails était jouable...
» Anniversaire de Tails Dreamer [28 Juillet - 13:09]
» Joyeux Anniversaire Tails !!
» Les Phrases Cultes de Tails Dreamer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Existences croisées-