Partagez|

Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Gaia
LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE
avatar LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE

√ Age : 105
√ Messages : 62

MessageSujet: Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4 Dim 18 Mar - 17:47



❝ Les Prédéfinis Dealeurs ;
consignes


Si vous vous entez l'âme d'un rebelle, c'est par ici qu'il vous faut regarder. Les 4 personnages prédéfinis de la E.A.N.N.T. ont été créés pour se fondre parfaitement dans l'intrigue du forum et requièrent donc, de par leur importance, une disponibilité et une façon de les jouer qui réponde aux attentes du staff.
Vous devrez entièrement prendre en main les personnages, les travailler au maximum. Ne vous étonnez donc pas de la sévérité du staff face à vos candidatures!

Si vous avez des questions, les messages privés aux fondatrices sont de rigueur. Préférez leur compte personnel à ceux des PNJ, Elles vous répondront en quatrième vitesse et feront attention à ne pas vous laisser vous engager sur une mauvaise piste ♫



INFORMATIONS

Cliquez sur l'image pour accéder au personnage



❝ Aura Andersen ; 21 ans
primae | invidia ; héra ; libre


❝ Lynda McQueen ; 24 ans
opposita | ira : apollon ; libre


❝ Lauritz Koening ; 25 ans
superbia | orgueil ; apollon ; libre


❝ Andras Noriega ; 24 ans
opposita | acedia ; athéna ; libre






Dernière édition par Gaia le Mer 18 Avr - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestinaterra.forumgratuit.org
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Gaia
LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE
avatar LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE

√ Age : 105
√ Messages : 62

MessageSujet: Re: Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4 Mer 4 Avr - 17:50

MON MASQUE EST TOMBÉ A TES PIEDS EN FRAGMENTS VITE PIÉTINÉS


PERSONNAGE LIBRE
Feat. Chrome Dokuro • Katekyô Hittoman Reborn!
AURA ANDERSEN
3 SEPTEMBRE 2479 - 21 ANS
HÉTÉROSEXUELLE
PORTE DE HÉRA (IV)
INVIDIA. - PAS DE TRAVAIL OFFICIELLEMENT
SPIDER






PERSONNALITÉ;; Un souffle enjôleur, un regard en coin et elle vous tient dans sa poche. Aura, c’est ce type de personne qui fait que l’on s’attache à elle rapidement. Elle dégage une fragilité à fleur de peau, une élégance rare, un je-ne-sais quoi de brisé, contrebalancé par son caractère dur. On se dit qu’elle n’est qu’une gamine qui ne comprend rien à la vie. C’est peut-être vrai. En attendant, elle obtient ce qu’elle veut. En attendant, elle arrive toujours à ses fins. Sans jamais se mouiller, sans se mettre en danger. On la suit, les yeux fermés et on tombe avec elle.
BIOGRAPHIE;; Elle a étendu sa toile, partout. On l’appelle l’Araignée. Rien ne la disposait à cela, pourtant. Petite fille née au creux de sa cage dorée, choyée par des parents qui avaient gravi les échelons. Elle ne voulait pas de cette vie. Alors que certains voulaient regarder vers le haut, elle, regardait sans cesse vers le bas. Elle voulait être plus que la petite fille aux allumettes, qui essaie de se réchauffer à une flamme inexistante. Alors, elle est descendue. Elle s’est créé son petit cercle, de tous les niveaux, consciente qu’elle pouvait leur offrir ce qu’ils voulaient : l’argent. Elle pouvait voyager, elle pouvait faire semblant de vivre un peu. Elle croyait qu’ils pouvaient l’apprécier pour ce qu’elle était. Une fille de 16 ans qui croyait encore trop fort aux miracles. Mais elle est tombée, de haut. Parce qu’elle est tombée amoureuse.
Quelque part, il était le pire. Insaisissable, un homme qu’elle ne pensait pas vraiment connaître. Mais elle l’a laissé se servir d’elle, comme d’un tremplin, pour arriver au sommet. C’est ce qu’elle croit. C’est ce qu’elle a toujours cru. Qu’il l’avait séduite, qu’il avait joué avec la petite fille qui riche qui venait se perdre dans les plus basses sphères. Qu’il avait abusé de son argent, du faible pouvoir qu’elle avait pour en savoir plus sur les moyens de monter plus haut, toujours. Qu’il s’était servi de ce qu’elle lui avait offert pour se lancer, pour devenir quelqu’un. Elle avait tort. Kaze n’a fait que suivre sa route, avec ses raisons. Si elle savait, elle aurait changé d’avis. Chassé-croisé. Au fond, ils tombent tous les deux.
Et elle continue sa lente destruction. Il y a trois ans, on l’a appelée, on l’a demandée. On avait besoin d’elle. Ses contacts, son savoir-faire. Aura est de celles qui sait convaincre les hommes, qui sait s’entourer. Elle a tissé sa toile. Elle n’a plus qu’à l’utiliser. Elle les suit, les yeux fermés. Pour elle, compte seulement l’envie de le dépasser, de lutter dans l’ombre contre lui. Lui qui a choisi la voie opposée. Elle est la jeune fille de bonne famille qui trempe dans la délinquance, qui n’accepte pas ce pouvoir qui l’a enrichie. Il est le jeune garçon des bas quartiers qui a réussi à grimper au plus haut. Ils sont réunis, à nouveau, depuis des années. Mais la distance est trop importante et elle qui ne connaît qu’une part de la vérité ne peut pas la franchir. Pas plus qu’elle ne lui avouera ce qu’elle fait en réalité.

KAZE HAZAMA
« Elle porte encore le gout de sa trahison, l'amertume de sa faiblesse. Il s'est servi d'elle. Alors, elle s'opposera à lui, tout naturellement. Elle se sent forte, tellement, de savoir ce qu'il ne sait pas, de connaître son rôle alors qu'il ignore tout du sien. Elle le revoit avec son sourire glacée, ne la laisse plus l'approcher. Pas comme avant. Elle maintient seulement les apparences, parce qu'ils sont désormais du même monde. Elle veut lui faire croire qu'il est devenu un étranger. Pour mieux le détruire, de l'intérieur. »


MYRINA KAMINSKY
« Un jeu dérisoire, futile mais qu'elles entretiennent depuis un moment. Les cercles qu'elles fréquentent sont fermés, sans naturel, sans qu'elles n'arrivent à en sortir. Elles en distinguent les failles, les creux. Et elles savent reconnaitre une adversaire de choix quand elles en observent une. C'est bien pour cela qu'elles s'amusent à jouer avec les convenances, qu'elles sortent les griffes en faisant patte de velours. Elles sont assez semblables et s'amusent du paradoxe de leur situation, voilent leur rapports sous des tons mielleux pour faire surgir un peu de venin. Juste un peu parce qu'au fond, la haine, cela manque cruellement d'élégance et d'amusement. »


LYNDA MCQUEEN
« Une comédie qui a bien mal commencé. Au moment où Aura craignait le plus les trahisons, Lynda était apparue, avec ses mots qui sonnaient faux et ses tentatives pour approcher un monde qui la surplombait. Elle n'aurait pas de cause. Et plus tard, pourtant, le destin les réunissait sous les ordres de Lauritz. Ce qui aurait dû s'arrêter à un rejet est devenu une amitié forte et farouche, sous les airs bravaches et je-m'en-foutistes. Elles se comprennent, d'une certaine façon, sans avoir besoin de tout connaître l'une de l'autre. Aura sait qu'elle a ses secrets, tout comme elle et elle ne tentera pas de les lui voler. Il lui suffit de montrer son soutien, caché sous ses remarques blasées et sous ses coups d’œil faussement mesquins.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestinaterra.forumgratuit.org
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Gaia
LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE
avatar LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE

√ Age : 105
√ Messages : 62

MessageSujet: Re: Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4 Mer 4 Avr - 18:31

JE NE VOULAIS PAS ÊTRE MARIONNETTE. JE SUIS DEVENUE POUPÉE


PERSONNAGE LIBRE
Feat. Sheryl Nome • Macross Frontier
LYNDA MCQUEEN
16 JUIN 2476 - 24 ANS
ORIENTATION SEXUELLE LIBRE
PORTE D'APOLLON
IRA - OFFICIELLEMENT SANS TRAVAIL
COBRA
POISON & DIES
C'est en quelque sorte le poison qui a causé sa perte. C'est ce qui s'est manifesté quand elle a utilisé la drogue. Maintenant, elle est devenue le poison. Son propre sang est toxique et il lui suffit de le mettre en contact avec quelqu'un pour créer des ravages. Si elle le fait boire aux victimes, l'effet est encore plus dévastateur. C'est un don qui demande un sacrifice constant, verser de sa propre vie. C'est un don passif. Elle ne peut rien y changer, il y a seulement la peur qu'un jour, cette toxicité lui fasse du mal, à elle aussi. En attendant, elle l'utilise à merveille et se retrouve capable de blesser qui elle veut, sans laisser de traces bien dangereuses pour qu'on la retrouve. Il est si facile de laisser les autres masquer les preuves, une fois qu'elle a accompli son sombre dessein.







PERSONNALITÉ;; Un petit bout de femme qui ne manque pas de caractère, très certainement mais que la vie a dirigée vers une place où elle doit obéir et rester tête de basse. Pourtant, malgré ses "différents" avec son supérieur, Lynda garde très bien la face devant les autres. C'est une femme forte, qui sait ce qu'elle veut. c'est une femme forte, qui souhaite la vengeance, retrouver sa liberté. Elle ne vit que pour ça et si elle fait bien son travail, elle sait que viendra un moment où elle arrivera à reprendre le dessus sur cet homme. En attendant, elle doit être subtile. Se trouver des alliés, avec la manipulation et la ruse dont elle est capable. Même si elle a un caractère entier, elle a toujours su se faire apprécier. Même si elle éveille parfois des comportements contradictoires chez ceux qui l'entourent, elle sait gagner la confiance et l'utiliser à bon escient. En fait, Lynda, c'est une fille intelligente qui aurait tout pu avoir. Mais elle n'est tout simplement pas très chanceuse.
BIOGRAPHIE;; Lynda McQueen, la fillette qui se croyait tout permis et qui doit maintenant en payer le prix. Elle a été une enfant capricieuse, toujours. 3 générations de sa famille se sont succédées sur Antalis et avec le temps, ils ont grimpé les échelons. Ils siègent maintenant à la porte d’Apollon et veulent continuer leur avancée, encore, toujours. Leur soif est insatiable et ils l’ont transmise à leur fille ainée. Lynda leur ressemble chaque jour un peu plus, prend les mêmes travers. Elle veut monter plus haut. Elle est prête à tout, pour ça.
Alors au début, ça commence par un travail acharné. Elle excelle dans tous les domaines, suit ses cours parmi les autres pour se créer des liens. Elle souhaite rester avec des personnes plus haut placées qu’elles. Elle souhaite les utiliser. C’est pour cela qu’elle essaie un rapprochement avec Aura Andersen. C’est un échec, un cuisant échec. Ses intentions sont percées à jour et elle craint chaque jour que la jeune fille ne réduise sa réputation à néant. Mais elle ne le fera pas, elle le comprend, et elle cherche alors de nouvelles façon de parvenir à son but.
Elle n’est pas la seule, malheureusement. A ses 17 ans, ses parents s’intéressent à Phoenix. Ils pensent qu’elle devrait l’utiliser. Ils pensent qu’elle devrait s’accorder un pouvoir supplémentaire, elle qui est jeune, elle qui voudrait faire de grandes choses. Mais elles refusent, c’est leur première et unique opposition. C’est son corps, ça lui appartient, elle n’est pas prête à le sacrifier. Elle espère qu’ils ne lui en parleront plus.
C’est vain. Ils le menacent, ils font voler en éclat leurs masques. Elle n’est qu’un moyen d’atteindre la réussite, pour eux. Elle est plus douée, plus belle, plus forte que sa sœur cadette alors elle doit devenir leur instrument. A leur ultimatum, obéir ou s’en aller, elle décide de répondre. Par la ruse, par la force, par la cruauté. Elle ne peut y arriver seule alors elle lui demande son aide, à lui. Un garçon dont elle s’est toujours méfiée mais dont elle a besoin, maintenant. Lauritz Koening. C’est l’été de ses 20 ans et elle œuvre à l’assassinat de ses parents, retrouvés empoisonnés dans leur demeure. On croit à des émanations de gaz, c’est bien dommage et l’affaire est close. La richesse familiale lui revient.
Et Lynda se retrouve avec une dette insurmontable, avec un nouveau bourreau. Lauritz a besoin d’elle. Pour son groupe de corbeaux, pour son association de malheurs. Il a gardé des preuves, il pourrait la faire tomber à tout moment. Il a l’appui de personnes puissantes, qui pourraient en plus ternir son image. Alors, elle est obligée de travailler pour lui. Alors, elle se retrouve obligée de faire ce qu’elle avait tant redouté. Cette drogue, dans son corps. Elle en apprend le pouvoir. Elle en hait chaque jour l’utilisation. Mais elle n’a pas le choix, plus le choix.
Elle doit devient obéissance absolue, elle qui hait tant être en position de faiblesse. Et elle ne trouve pas, pas encore, de moyen de se libérer de ses chaines.

LAURITZ KOENING
« Le diable personnifié. Elle regrette de lui avoir demandé de l'aide. Avec lui, le chantage est monnaie courante, avec lui, elle se montre aussi désagréable qu'elle le peut. Après tout, tant qu'elle ne le trahit pas, elle peut se permettre tous les excès. Devant les autres, elle musèle sa hargne, pour ne pas qu'ils sachent. C'est leur sordide petit secret. Elle est clairement en position de faiblesse et elle n'en hait que plus ses sourires mauvais. Elle se dit, parfois, que si elle ne le haïssait pas autant, elle l'admirerait, elle l'apprécierait. Mais le vrai poison, il est là. C'est sa haine envers cet homme qui lui a ravi sa liberté. »


AURA ANDERSEN
« Tout aurait été plus simple si Aura avait tout de suite accepté son amitié. Plus simple, oui, mais tout aurait été faux. A cette époque, Lynda ne s'intéressait qu'à sa réputation, qu'à ce que la jeune femme pourrait lui offrir. Quand elle a refusé sa main tendue, ça a été un affront et une crainte. Mais elle n'en a jamais pâti. Et elle la revoit, des années plus tard. Dans ce groupe qui l'étouffe, où elle ne se sent pas à sa place. Aura est la seule qui peut la comprendre, qui puisse vraiment saisir toute l'étendue de son désarroi. Même si elle ne le montre jamais. Elles ont créé un lien véritable, sous la couche de sarcasme et l'ironie mordante. Un point d'ancrage précieux dans ce monde qui vacille. »


JAY PARK
« Monsieur le policier, trop jeune et trop mignon pour faire cela. Elle sait qu'il la regarde de travers, qu'à chaque fois qu'il l'aperçoit trainer hors de la cité d'Apollon, il a les sens en éveil. Cette jeune fille de bonne famille, qui a perdu ses parents dans un terrible accident, parait-il, elle est assez suspecte. Elle n'a pas à aller si souvent dans les plus bas quartiers, elle y serait en danger. Peut-être un danger? Elle s'amuse de le voir la suivre, consciente qu'il ne l'aura jamais, qu'il ne mettra jamais le doigt sur ses activités véritable. Et puis ce petit jeu du chat et de la souris lui plait. Qui sait, un jour, elle ira peut-être lui parler.»




Dernière édition par Gaia le Mer 11 Avr - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestinaterra.forumgratuit.org
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Gaia
LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE
avatar LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE

√ Age : 105
√ Messages : 62

MessageSujet: Re: Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4 Mar 10 Avr - 11:58

J'AI REPEINT MA MAISON EN VERT. DEPUIS, J'Y SUIS L'HOMME INVISIBLE.


PERSONNAGE LIBRE
Feat. Hazama • BlazBlue
LAURITZ KOENING
22 MAI 2475 - 25 ANS
ORIENTATION SEXUELLE LIBRE
PORTE D'APOLLON
SUPERBIA - SANS TRAVAIL OFFICIELLEMENT
THE WIZARD
ABSORPTION DE CONNAISSANCE - DIES

Une véritable éponge, puits de connaissance. Lauritz est vraiment ce qu’on pourrait appeler un voleur. Son intelligence déjà accrue devient redoutable face aux informations qu’il peut soustraire aux autres. Plus qu’un banal don empathique, son étrange capacité consiste à emmagasiner le savoir-faire qu’une personne possède. Plus que la théorie en elle-même, il peut pratiquement utiliser ce qu’il a été puiser chez d’autres, de façon naturelle. Bien pratique pouvoir quand on a la flemme d’apprendre à conduire, quand on veut tenter de faire chirurgien (triste vie…) ou quand on a seulement besoin de trouver les bonnes personnes pour être sur que ses expériences sont un succès







PERSONNALITÉ;; Un allumé, un illuminé. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Lauritz effraie ses collègues et qu’ils le craignent autant qu’ils le respectent. Il peut se montrer charmant, compréhensif, voire d’une gentillesse presque effrayante et la seconde d’après, vous envoyer à la mort avec son sourire le plus mauvais. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas de morale et qu’il réfléchit en matière de victoires et de gains. L’humain, ce n’est rien et tous sont remplaçables (sauf lui, évidemment). Et bizarrement, alors que tous connaissent ses excentricités, alors que tous savent que personne ne compte vraiment pour lui, il est très apprécié. Un mystère mais il est tellement imprévisible et suscite tant d’intérêt qu’il en est impossible de l’ignorer ou de ne pas se laisser prendre à son charme corrosif.
BIOGRAPHIE;; Lauritz ou le gamin capricieux des bancs d’écoles. Ses professeurs se rappellent de lui avec un frisson d’horreur. Il leur en a fait voir des vertes (c’est le cas de le dire) et des pas mûres mais ils ne peuvent pas s’empêcher de sourire en parlant de ses exploits. Certes, il était parfaitement impossible à maitriser et rendait tout le monde hystérique à être insolent, arrogant, à mobiliser les élèves pour faire des mauvais coups. Mais les cheveux roses du directeur et l’herbe de la cour soigneusement rasée pour former son prénom, ce sont des légendes.
Et mine de rien, malgré son comportement souvent catastrophique, il était l’un des plus talentueux d’Antalis. On essaya de le recruter pour qu’il se mette au service de la cité. Mais peine perdue. Il avait 18 ans, il voulait être un peu libre, découvrir les choses par lui-même sans s’enfermer dans un système, sans prendre des responsabilités. Malgré son talent. Il créa alors une troupe de théâtre. Un petit spectacle qui parcourait un peu Antalis, avec le soutien de ses chers parents. Il était issu d’une famille qui était assez riche, autant en profiter. Il ne savait pas, au début de son projet, que ce serait une aubaine pour plus tard, le meilleur moyen de se créer des contacts. Mais ça marchait, c’était certain, et ils voyageaient au gré de leurs envies, mettant leurs talents à disposition. On l’appelait le Magicien. Il a gardé ce nom, mais d’une autre façon, cette fois.
Il sortit de son rêve enchanté, du petit univers qu’ils s’étaient tous créés il y a 4 ans. Il retrouvait son âme rebelle, son envie de s’opposer aux normes. Il regardait d’un œil morne et désabusé l’émerveillement des habitants de la cité fondre face à leur désir de gain, face au virus appelé Phoenix. Alors, il laissa tout tomber, il abandonna leurs voyages, il cessa de vendre du rêve. Il travaille, d’arrache-pied, pour trouver un moyen. Pour trouver une alternative à la puce. Lui seul sait d’où leur viennent ces drogues. Lui seul sait qui a réellement œuvré avec lui pour faire naître la E.A.N.N.T., il y a 3 ans de cela. Il en utilisa alors le pouvoir, apprit à se servir de ce don tombé du ciel. Il devait sauver les apparences.
A 23 ans, il fut nommé chirurgien, au service de la porte de Hermès. Il était le meilleur, incontestablement. Son double-jeu était parfait. Mais il ne dura pas, pas vraiment. Dans ce milieu, on peut vite être discrédité et il en fit les frais. Une opération ratée, les rumeurs qui ont enflé. Il n’en a pas fallu plus pour qu’on le dise ouvertement responsable, pour qu’on l’accuse d’avoir sciemment laissé mourir son patient. Il n’y avait pas de preuves mais des mots. Ce fut suffisant pour qu’on le remercie. Depuis, il est fui, considéré comme un oiseau de malheur, dans sa cage dorée.
Il en a perdu sa place de choix mais il est libre pour continuer, de l’autre côté. Retrouver ses connaissances d’avant, utiliser ses contacts pour le bien de leur groupe. Et continuer, en secret, à améliorer leurs drogues. [PERSONNAGE CLÉ, ENVOYER UN MP POUR EN SAVOIR DAVANTAGE AU STAFF]

MYRINA KAMINSKY
« Une jeune femme intéressante, sans aucun doute. Il aurait peut-être aimé la connaître mais les choses ont tourné autrement. Il la connaissait, de vue. Surtout grâce à l’œil qu'il gardait toujours sur Shade, en fait. Et il y a de cela quelques années, il apprend que leurs familles décident de les fiancer. Lui, ça ne le dérange pas plus que cela, il pourra en finir dès qu'il le souhaite. Mais le sort en en décide autrement et en perdant sa réputation, il a aussi perdu son futur mariage. Dommage. Et puis la jeune femme semble le fuir, comme tout le monde, mais ça reste toujours suspect. Il veut faire la lumière. »


SHADE SOREIL
« Chère Shade, toujours à le surveiller, toujours à se comparer. C'était discret, c'était subtil mais pourtant, il le voyait. Il la considère comme la seule capable de le surpasser, peut-être. Pour le moment, elle l'égale mais il se sent supérieur parce que lui, sait, parce que lui... C'est secret et il détient entre ses mains ce qui pourrait définitivement la faire perdre. Mais il n'a aucune envie de la détruire. Il a appris à la connaître, en l'observant, en prenant toujours garde à avancer alors qu'elle est là. Malgré la déception visible. C'est une égale, en quelque sorte. Et il n'a pas envie de la briser tout de suite. »


LYNDA MCQUEEN
« L'une de ses plus belles victoires. Cette fillette qui voulait la liberté et de l'aide, il les lui as offertes. Mais elles ont un prix. Il l'a aidée à se débarrasser de cette famille gênante mais en contrepartie, elle devra lui donner toute sa vie, se mettre entièrement et totalement à son service. Et mine de rien, il l'aime beaucoup, cette gamine. C'est une distraction amusante, une opposante qui agit avec subtilité. Dangereuse, forte. Il ne pense pas qu'elle puisse l'atteindre mais il lui donne ses chances. Qu'elle ne le déçoive pas. »




Dernière édition par Gaia le Jeu 12 Avr - 11:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestinaterra.forumgratuit.org
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Gaia
LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE
avatar LA PRÊTRESSE TROP BAVARDE

√ Age : 105
√ Messages : 62

MessageSujet: Re: Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4 Mar 10 Avr - 12:11

ENVOLÉS, GLACÉS, NOS QUELQUES BONHEURS ÉGARÉS


PERSONNAGE PRIS
Feat. Fay D. Flourite • Tsubasa Reservoir Chronicle
ANDRAS NORIEGA
17 MARS 2476 - 24 ANS
HÉTÉROSEXUEL
PORTE D’ATHÉNA (II)
ACEDIA - PATRON D'UN CABARET
SHADOW
ABSORPTIO VITAE - DIES
L'un des dons les plus dangereux qui circulent actuellement à Antalis. Au contact d'Andras, l'énergie vitale de ses victimes s'évapore, aussi simplement que cela. Les corps deviennent glacés, les consciences s'endorment. Il semble annihiler toute volonté, toute énergie et laisse, au mieux des corps à moitié défaits ou des cadavres déjà glacés. Ses mains toujours couvertes sont un signe. Et quand il les découvre, c'est pour devenir l'assassin sans visage, dont on ne voit que l'ombre. Ses crimes sont parfaits, tout simplement.







PERSONNALITÉ;; C’est pile ou face. Quelque part, Andras n’a rien de mauvais. Il n’aime pas l’ordre, oui. Il l’aimait avant. Il n’a aucune pitié, oui. Il était très sensible avant. Il n’est plus humain ? Si, toujours autant qu’avant. Il respire le danger par tous les pores de sa peau, même si tous se laissent prendre au piège du visage angélique, du sourire charmeur. Il est tout en séduction retenue, un prédateur qui ne se donne pas des airs de prédateurs, un être inoffensif. On se trompe, lourdement car il est peut-être le pire d’entre EUX. Brisé, jusqu’au bout et déçu, sans aucun doute. Le pire des mélanges, rehaussé de désillusions et de souffrance.
BIOGRAPHIE;; Il avait espéré tout trouver, à Antalis. Il en a perdu même le peu qu’il possédait déjà. Sur Terre, lui et sa jeune sœur avaient déjà perdu leurs parents, dans un attentat. La lettre d’Antalis était une aubaine, une renaissance. Un moyen pour eux de retrouver un bonheur et une tranquillité d’esprit que le chaos incessant sur terre leur avait ravi. C’était il y a 6 ans. La première fois qu’ils ont franchi la porte de Déméter, ils n’en voulaient pas davantage. Ils recommençaient leur vie dans une famille d’accueil et s’adaptaient peu à peu à cette cité. Andras voulait devenir comédien. Il se résolut à faire ses preuves pour prendre la relève de son père adoptif, à la tête d’un cabaret. Ce n’était pas ce qu’il voulait mais il pouvait le gérer et en être satisfait. Et puis, ce n’était pas si mal ! Pour un jeune garçon de 18 ans, côtoyer une troupe de jolies filles (bien entendu, le plus important était qu’elles étaient des artistes !... évidemment) et fréquenter un monde de spectacle certes pas si conventionnel mais tout aussi agréable, ce n’était pas négligeable.
Son petit monde se construisait. Et 2 ans après son arrivée, tout bascula. Sa petite sœur chérie, victime d’un accident, de ce que lui considérait comme un meurtre mais que cet officier avait déclaré être une simple erreur. Il avait dit ça d’une façon si impersonnelle, alors que tout s’écroulait. Andras ne chercha même pas à savoir qui s’était, à écouter ses excuses. Pas plus qu’il ne pardonna à la police cette bavure, cette injustice.
Il voulait qu’on la venge, il voulait la venger. Alors il lui fallait plus de pouvoir. Une année entière, il travailla, amassant de l’argent, se créant des relations. Jusqu’à finalement gravir un échelon, voir grande ouverte devant lui la porte d’Athéna. Et les possibilités qui s’ouvraient ensuite à lui étaient juste trop belle, impossibles à refuser. C’était il y a trois ans et il fut recruté. Ils appelaient cela la E.A.N.N.T. Un moyen de se venger de cet état qui n’était pas aussi juste que promis. Un moyen de pouvoir obtenir le pouvoir offert par la puce sans en subir les conséquences. Un moyen de gommer les erreurs qui pourraient couter la vie à d’autres, comme à sa sœur. Il est prêt à tout, par vengeance, par envie de changement. Même à prendre ces fameuses drogues, à devenir une arme. La plus efficace des armes. Et commencer son jugement.


MEI NORIEGA
« Sa petite sœur, le sacrifice. Il était heureux de pouvoir vivre sur Antalis avec Mei. C'était sa seule famille, une source de lumière. Qui s'est trop vite éteinte, sans qu'il ne puisse rien faire. Il garde son souvenir en tête. C'est ce qui le pousse à avancer ainsi, c'est ce qui tâche ses mains de sang. Le crime impuni. On ne lui a même pas laissé observer le corps, on ne l'a même pas laissé l'approcher. Il sait que quelque chose ne va pas mais il n'ose pas se faire de faux espoirs. Il n'a pas besoin de se briser davantage. »


DANIAL TYRELL
« Cet homme, il représente tout ce qu’il hait. La soumission à cette autorité qu’il veut renier, le triomphe du mensonge sur la vérité. L’injustice mise à nu. Il sait que c’est lui qui aurait dû venger sa sœur. Il sait qu’il aurait pu le faire mais les ordres, les excuses, n’ont pas manqué. Il ne rate pas une occasion de le rencontrer, de feindre l’amabilité tout en essayant de lui extorquer les réponses. Extérieurement, il est parfait, poli. Intérieurement, il le méprise, il veut le voir tomber. Et comprendre, enfin. »


NICHOL RUVIELLA
« Il le considère comme un monstre avant même de tout savoir. De toute manière, il n’a aucune excuse. A cause de lui, il n’a même pas pu enterrer le corps de sa sœur. Il sait que la puce a joué son rôle, il sait qu’il y a eu un facteur extérieur. Mais il ne peut lui pardonner, il ne veut pas voir cet homme, malgré ses demandes pour s’expliquer, malgré son envie de tout réparer. Ce n’est pas réparable, on ne lui rendra jamais ce qu’il lui a pris. Alors, il continue à maudire son existence. »


AURORE CASSARO
« Une petite serveuse amusante. Elle ne savait pas à qui elle s'adressait, quand elle a essayé de l'embobiner. Elle s'est lamentablement vautrée et c'était drôle à voir. Depuis, elle a pris un peu de plomb dans la tête mais elle essaie toujours de l'approcher, de lui parler. C'est amusant, même si elle n'est pas encore au point. Elle est douée, incontestablement et il la regarde, le cœur un peu serré. Elle joue la comédie par choix, lui par obligation. Elle ne sait pas ce qu'elle, naïve et jeune, encore. Mais si elle souhaite se brûler, il ne lui offrira aucune aide. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestinaterra.forumgratuit.org
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
❝Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4

Revenir en haut Aller en bas

Elitist Army of Non-obedience and Natural Treatement {3/4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Army Builder W40K en ligne.
» le quick shade d'army painter ( for jf)
» Yank, the Army Weekly
» Bombes Army Painter
» Les sous-couches army painter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Scripts & Protagonistes-