Partagez|

Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Croquemitaine
ATTENTION DANGER !
avatar ATTENTION DANGER !

√ Age : 26
√ Messages : 17

MessageSujet: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END Dim 15 Juil - 19:21





Sur le sable blanc immaculé ;

j'étalerai un tapis à l'éclat vermeille...





L'heure de la revanche a sonné, vos yeux illuminés par ces lumières trompeuses, pleureront des larmes de sang.

L'agitation est à son comble, le précédent combat a été remporté par un jeune homme de la porte d'Apollon très prometteur. Ce dernier avait l'immense privilège de passer à l'étape suivante pour obtenir un fragment de clé si convoité. Pendant ce temps les spectateurs s'accumulent sur les gradins. Malheureusement, dans le charivari, certains demeuraient sceptiques et réticents : la distinction entre les Portes se faisait outrageusement. Les Elus ne se mêlaient pas à cette foule anodine, des loges spécialement réservées pour eux et situées loin des portes les moins prestigieuses. Un pied d'égalité disiez-vous à Antalis ? Plus rien n'est sûr...

Les organisateurs avaient pris un soin encore maniaque pour offrir le meilleur spectacle à ce public fidèle au rendez-vous. Cependant alors qu'on annonçait la suite des duels, deux des gladiateurs concernés manquèrent à l'appel. Plusieurs minutes à arpenter les gradins, coulisses, salles réservées aux guerriers de l'arène. Faute de moyen, il fallait trouver une solution. Évidemment.

«  Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, veuillez-nous pardonner cette légère attente. Voici enfin venu le moment de profiter de ce combat tant attendu ! Il a été décidé que les combattants seraient masqués pour combattre aujourd'hui ! C'est classique, me direz-vous... Mais attention ! Le premier qui aura réussi à arracher son masque à son adversaire sera déclaré vainqueur ! Ainsi ils devront tout faire pour gagner et interdire à l'autre de dévoiler son identité le temps de l'échange  ! Acclamez donc bien forts nos courageux duellistes ! »

En compagnie du commentateur hurlant dans son micro, la foule assourdissante, crie à plein poumons. Deux hommes débarquent dans l'arène, foulent le sable de celle-ci. Qui sont-ils ? Ils l'ignorent, mais cela n'empêche pas hommes et femmes de les acclamer frénétiquement. En face, un troisième homme surgit par une porte opposée. Musculature saillante, air fier sous son masque, il semble terriblement expérimenté...

C'était une erreur lamentable...
Tout allait se dérouler selon ses plans et il obtiendrait gain de cause. Le pouvoir de la drogue offert par les dealers lui octroyant un don puissant, une force écrasante. Sans l'ombre d'un doute, il prouverait la médiocrité évidente des Elus, de la puce et de tous ces maudits dirigeants qui règnent sur cette citée, imposent fermement leur loi, entretiennent les apparences. Il était temps de bousculer cet ordre, de changer ce monde. Au prix de vies innocentes...


«  Combattants ! Prenez place je vous prie ! »



Ordre de passage ; Pnj : ?, 24 ans , don : Clonage ▬ Jaehyuk ▬ Erebus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Jaehyuk Kang
VERS LA LUMIERE
avatar VERS LA LUMIERE

√ Age : 30
√ Messages : 147
√ Pouvoir : Téléportation

MessageSujet: Re: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END Mar 17 Juil - 17:18



LE DÉBUT DU SPECTACLE!
Imprévue et violence semblent être les mots d'ordre.



C'était le début d'un nouveau jeu dans la cité volante. Le début d'un spectacle servant à amuser la foule, à amuser ceux qui avaient gravit les niveaux et qui eux, pouvaient se permettre une vie de rêve, une vie de pacha. Mais ce n'était pas donné à tout le monde. Ainsi pour aider les miséreux à évoluer dans ce monde fondé sur le mensonge et la manipulation, les dirigeants n'ont rien trouvé de mieux que d'organiser des combats d'arène... Faire renaitre l'époque des gladiateurs, voilà l'idée générale et elle était apparemment acceptée et appréciée de tous. Jaehyuk n'aimait pas tellement l'idée de regarder tant de violence, de voir des êtres plus semblables à des animaux que des humains se battre à mort. Mais dans un moment de lucidité -chose rare en ce moment vous le remarquerez- il pensa que celle qu'il cherchait pourrait peut-être s'y trouver. Peut-être qu'elle était tout en haut: au niveau le plus haut et qu'elle viendrait voir la violence dans l'arène même si ce n'était pas son genre. "Elle" préférait sauver des vies, soigner des gens et détestait la violence ainsi que la guerre...

Alors peut-être à cause d'un élan de folie, à cause de cette voix dans sa tête, mais Jae décida de se rendre à cet événement en espérant y trouver des informations. Sa pourrait être amusant et tu pourras enfin canaliser ta frustration et notre folie pour quelque chose de disons... Utile? Spectateurs, gladiateurs, on pouvait choisir son rôle dans ce lieu, lequel devait-il choisir? Le combat l'obligerait certainement à user de son don et dans ce cas, il serait rapidement découvert, ce qui signifiait qu'il ne devait être ici qu'en temps que spectateur. Et pourtant...

Quelques heures plus tard, le jeune homme portant un masque d'un animal faisait irruption dans l'arène. Accompagné par un autre combattant, il devait affronter un vrais gladiateur. Comment en était-il arrivé là? Comme si ça intéressait quelqu'un, l'important c'était qu'il était bel et bien dans une merde incroyable. Dire qu'il avait voulu ne pas se retrouver ici au départ. Il se souvenait alors du moment quand il allait entrer dans le Colisée: cette voix de femme, cette voix énervante et agaçante n'avait cessé de parler et de donner son avis. Celle-ci désirait qu'il se batte, elle voulait qu'il risque sa vie, elle voulait qu'il tue encore ou qu'il meurt. Oui ça serait la plus belle des vengeance: que tu meurs comme un chien en te faisant huer par la foule en délire devant ton existence misérable. Et sans le vouloir, il se retrouva à s'inscrire pour être dans les futurs gladiateurs, il parvint cependant à se raviser au dernier moment et se dirigea donc vers les tribunes.La voix dans sa tête hurlait de mécontentement, mais Jaehyuk parvenait tant bien que mal à ne pas l'écouter, à faire abstraction d'elle.

Il s'était donc posé dans les gradins et contemplait les premiers combats sans grands intérêts. Non, les combats étaient incroyables c'est juste qu'il ni voyait pas de réel utilité à regarder; il cherchait s'il la voyait "elle" mais en vain... Une annonce fut alors passée: le prochain combat allait commencer mais les gladiateurs manquaient à l'appel. Que se passait-il? Curieux, il se leva et voulu aller faire un tour, profiter de ce moment désorganisé pour fouiller un peu l'endroit. Des organisateurs passaient un peu partout à la recherche des deux gladiateurs ou alors de personnes qui pourraient les remplacer. Vous devinez à présent? Non? Et bien... Trop concentré à la chercher, comme toujours me direz vous, il percuta l'un des agents de l'événement et s'excusa, c'est alors que... Que la voix dans sa tête prit de nouveau le dessus, elle le poussait à aller dans l'arène et cette fois, il ne put refouler les pensées, il prononça ses mots à elle et proposa ainsi de remplacer l'un des gladiateurs.

Il ne fallut pas bien longtemps pour que Jae se retrouve avec une armure légère en cuir sur le dos et un masque de chat sur le visage. On lui expliqua brièvement ce qu'il devait faire: retirer le masque de son adversaire, il ferait équipe avec un autre gladiateur. Du deux contres un? Sa ne pouvait signifier qu'une chose: l'ennemi était forcément puissant et dangereux ou alors on le surestimait énormément. Reste que à présent, il avançait sur le sable chaud, sous les cris de la foule qui attendait de l'action. Et j'y pense: où sont les armes? C'est vrais, la voix n'avait pas tort, il ni avait pas d'arme? Il devait se battre à mains nues? Un voix résonna alors dans tout le Colisée, celle-ci disait aux combattants de prendre place. Jaehyuk avança alors d'un pas décontracté, il avait le tract à cause de la foule, mais il n'avait pas peur de se battre. Armes ou non, se battre ne l'effrayait pas si jamais ça tournait à son désavantage il lui restait une option infaillible: la fuite. Et avec son don, fuir ne serait pas le plus difficile à faire. En revanche, s'il perdait son masque où s'il utilisait son don durant le combat, il devrait également fuir. Ce qui compliquait un tant soit peu les choses... Il devait donc se battre en utilisant uniquement ses capacités d'homme sans compter sur la puce. Son don était forcément répertorié, il s'en doutait et il était un fugitif... Amusant, de plus en plus amusant, j'espère que les armes vont être jetées dans l'arène histoire de pimenter encore un peu cette affaire!

"La ferme..."

Prononçant ses mots très bas et calmement, sous son masque, personne ne dut les entendre. Peut-être son compagnon, mais il n'avait pas parlé jusqu'à présent et ne le prendrait surement pas pour lui, enfin Jaehyuk ne s'en souciait pas vraiment. Les yeux du jeune homme sous son masque était dénué d'émotion, ils faisaient même froid dans le dos. Jae sombrait un peu plus, il le savait et ne faisait rien pour éviter ça, il s'en moquait, il sentait que même s'il se débattait, il ne parviendrait pas à remonter la pente... C'était trop tard de toute façon. Utilise ton don! La puce et tes téléportations sont la clé de ta folie mon chéri ♥ Jae secoua la tête, cherchant à faire disparaitre cette satanée voix, mais elle le hantait depuis pas mal de temps déjà et il s'était résigné à l'entendre. Il se débattait par habitue, espérant encore qu'elle disparaitrait... Et comme l'avait espéré la petite voix dans sa tête: des armes furent bel et bien jeté dans l'arène. Une épée tomba à coté de chaque participants. Normalement, pour des gladiateurs, on fournit également un bouclier ou une seconde épée ou encore un filet mais là, on dirait que les organisateurs manquaient de moyens pensa notre personnage. Il soupira puis ramassa l'arme qui était à ses pieds. Il serra le manche de l'épée entre ses doigts, il n'avait pas l'habitude d'utiliser ce genre d'outil mais il était persuadé que ça resterait une expérience intéressante. Peut-être arrivera-t-il même à disparaitre des lieux avec l'arme, ce qui s'avérerait surement utile plus tard... Donner une arme à un fugitif qu'on a volontairement masqué le visage... Un comble... Enfin, dis toi que tu es chanceux Jae!

L'adversaire était imposant et musclé. Il n'avait rien à voir avec Jae et son compagnon, lui une chose était sure: il savait se battre... Rien que son allure et son masque le rendait effrayant, tout chez ce type était inquiétant aux yeux du téléporteur. Il devait trouver un plan, il devait trouver un moyen d'arracher le masque de cette montagne de muscles. Il tourna la tête vers son compagnon d'infortune, ignorant s'il le connaissait ou non, ignorant comment celui-ci était arrivé ici. Il devait lui parler, il devait discuter d'une stratégie avec. Peut-être avait-il un don et qu'il s'avèrerait utile, que ce soit suite à la puce ou la drogue cela importait peu aux yeux de Jae. Qu'importe comment on obtient la puissance tant qu'on l'a.

"Toi... Je crois qu'on a vraiment pas le choix de faire équipe. Tu as un don? Tu as une éventuel idée d'approche de ce type? L'occuper pour mieux le surprendre c'est bien... Mais une manière de faire? Je pense que ce mec est rodé des stratégies à la va vite et qu'il a de l'expérience..."

Parler sous ce masque n'était pas évident, surtout pour ce faire comprendre. Jaehyuk espérait que l'homme avait tout comprit et qu'il lui répondrait. En attendant, l'autre se mit en marche et avança vers les deux gladiateurs pour les attaquer. Reste à voir comment les choses allaient évoluer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Erebus Stratos [Liam C.]
EN VOULANT REVOIR LA LUMIERE
avatar EN VOULANT REVOIR LA LUMIERE

√ Age : 25
√ Messages : 256
√ Pouvoir : Durcissement de la matière.

MessageSujet: Re: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END Jeu 19 Juil - 16:19

    Comment diable s’était-il retrouvé dans une situation pareille ? Il n’aurait jamais dû quitter son musée aujourd’hui. Mais il s’était laissé convaincre : l’abruti qui avait osé lui vanter les mérites d’un repos bien mérité allait l’entendre. Il lui ficherait son poing dans la figure, en prime. Et peu importe son image de parfait gentleman, poli et cultivé, pacifiste et aimable. Rien à faire. Il était présentement coincé dans un fichu combat de gladiateur. Comment, mais comment une chose pareille avait-elle pu arriver ? N’y avait-il pas une loi qui empêchait aux organisateurs de prendre n’importe qui pour combattre ? Quoique ça faisait longtemps qu’il avait perdu foi dans la cité, ça ne le surprendrait même pas qu’ils fassent fi de toute morale pour organiser ces jeux. Quoi de mieux qu’un bain de sang pour captiver un peuple assoiffé de guerres ?

    Il devait bien reconnaitre une chose : les organisateurs lui avaient demandé son autorisation avant de l’entrainer dans les entrailles du Colisée. Ils avaient juste omis d’attendre sa réponse. Ourquoi l’avaient-ils choisis lui, et pas un autre ? Son corps d’emprunt n’avait pas l’allure d’un homme recherchant le combat à tout prix. D’autant plus qu’il portait son éternel costume, uniforme indispensable d’un digne gérant de musée. Il savait qu’il était beau, bien bâti, charismatique, mais de là à le jeter dans une arène… Il eut beau se débattre et tenter de partir, rien n’y fit. Il se retrouva rapidement en armure, poussé violemment en direction de l’arène. Au moins, le masque lui permettait de passer inaperçu. Avec un peu de chance, personne ne reconnaitrait Liam Cehack.

    A ses côtés, un jeune homme masqué semblait dans le même cas, bien qu’il paraisse prendre son sort avec plus de calme qu’Erebus, qui bouillonnait littéralement de colère. Il écouta attentivement les consignes du combat. Alors comme ça, à eux deux, il fallait qu’ils parviennent à démasquer le combattant qui leur faisait face. Et ce, sans se faire eux-mêmes démasquer. Génial. Il fallait absolument qu’il parvienne à garder son masque en place. Il n’avait pas envie que les citoyens pensent que Liam, cet homme débonnaire, appréciait les combats au point d’aller se donner en spectacle au Colisée. Non, il fallait qu’il garde son anonymat.

    Il ramassa l’épée qu’on avait jetée à ses côtés, empoignant fermement le manche et soupesant l’arme. Relativement légère et facile à manier. Au moins, les organisateurs avaient eu la décence de leur donner des armes manipulables par n’importe qui. Il jeta un regard au combattant en face de lui. Avait-il un don ? Probablement… Il allait combattre un de ceux qui utilisaient la puce pour gravir les échelons. Un de ces hommes pleins de désir et d’ambition, ne prenant en compte que leur bonheur et foulant les sentiments des autres. C’est pour des gens comme lui qu’Erebus avait été réduit à cet état d’Oublié. A cause de lui, il n’était rien de plus qu’un esprit ambulant.

    Une rage sourde s’empara de lui. Il avait soif de vengeance. Il fallait qu’il gagne ce combat contre tout ce qu’il abhorre. L’adrénaline se répandit dans son corps, la colère se mêla d’excitation. Ses prunelles flamboyantes reflétaient toute la haine qu’il ressentait à ce moment même. Humidifiant ses lèvres sous le masque, il murmura à l’encontre de l’esprit de son corps d’emprunt une menace.

    « Liam, t’as intérêt à me laisser le contrôle, si tu veux rester en un seul morceau. »

    Juste pour être sûr qu’il ne viendrait pas interférer dans ce combat. C’était son combat, à lui, Erebus. Et si Liam avait le moindre instinct de conservation, il laisserait l’auteur du massacre du Temple des furies Ecarlates agir à sa guise. Il ne pouvait pas se permettre la moindre distraction face à ce gladiateur expérimenté et aguerri au combat. Son attention fut attirée par son compagnon d’infortune, lorsqu’il prit la parole. Le temps n’était pas aux présentations mais à la stratégie et au combat.

    « Non, je n’ai pas de don. Et toi ? »

    Ces mots lui écorchèrent la bouche. Dire qu’à un moment, il avait un don des plus puissants, qui lui aurait permis de gagner ce combat aussi facilement que de déchirer une feuille. Mais là… Rien. Son corps d’emprunt ne répondaient pas à son esprit, il ne parvenait pas à faire renaitre son don. Mais ce n’était pas le moment de s’énerver. Il battrait ce morveux qui tentait de profiter de son sacrifice sans lui rendre profit.

    « Le distraire… Un de nous devrait l’attaquer frontalement et l’occuper, pendant que l’autre l’attaque par derrière et tente de lui enlever son masque. Autant tenter de profiter de notre supériorité numérique. »

    En disant ces mots, une pensée lui traversa l’esprit : pourquoi les organisateurs du combat avaient-ils mis deux hommes face à un unique combattant ? Y avait-il un piège ? la méfiance était probablement de mise, mais il ne fit pas part de ses suspicions à son compagnon. Observant l’homme s’approcher, prêt à en découdre, il sentit une nouvelle vague de colère l’envahir et dût se retenir de ne pas se jeter en courant sur l’homme. Cela aurait été totalement idiot de sa part, il se serait fait transpercé en moins de temps qu’il ne faut pour dire : « Adieu ». Resserrant sa prise sur le manche de l'épée, il avança à pas lents à la rencontre du combattant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Croquemitaine
ATTENTION DANGER !
avatar ATTENTION DANGER !

√ Age : 26
√ Messages : 17

MessageSujet: Re: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END Lun 23 Juil - 20:12





L'acte premier condamne...

le second abat...





L'assassin ricane, peut-être pas assez fort pour qu'une oreille attentive ne puisse l'entendre. Son masque dissimule ses lèvres où se dessinent un rictus démentiel. Il a réussi, il l'a fait, à accompli ce qui ne paraissait plus possible. Et même si ils pensaient l'avoir sauvé, ces habitants tomberaient à leur tour. Entracte. L'acte deux pouvait maintenant commencer.

Plongé dans la masse des citoyens, il s'assoit un instant dans les gradins, contemple le spectacle offert par la cité. Ils seraient deux. Était-ce un hasard ? Pas vraiment, puisqu'il avait tout calculé, tout prévu, et si ce duo d'adversaire pensait pouvoir vaincre sans y aller de toute leur force, ensemble, ils le regretteraient amèrement Mais ceci n'est qu'un hors d'oeuvre avec lequel on se distrait pour quelques secondes. Le plat de résistance ne se trouvait pas à la surface, mais là où personne ne peut poser les yeux dessus, là où il faudrait aller le chercher, au fond, dans ces ténèbres. Puis viendra le dessert, avec sa cerise sur le gâteau qui laissera une saveur acre dans la bouche.

Le clone dans l'arène fit craquer ses articulations puis se saisit de l'épée mise à disposition. De toute évidence, chacun ne défendrait pas sa peau et ses deux invités semblaient s'accorder pour s'allier l'instant d'un combat. Encore une erreur. Il sourit de plus belle. Chacun ses méthodes, chacun sa stratégie pour triompher, mais il arrachera en premier les masques qui les protègent de ce monde hostile. Vérité qui sonnera comme un aveux, remède douloureux mais indispensable.

Ouvrez, ouvrez donc les yeux et regardez comment ils vous mentent.

Le spectateur dans les gradins ferme alors les yeux, se concentre. Son don en ébullition qui s'agite dans ses veines. A côté le clone s'engage vers ses rivaux, les toise en silence, main serrée sur le manche de son arme, prêt à bondir. Des cris agités effleurent son dos, l'encouragent à se jeter sur ces deux corps immobiles. Bougez, agitez vous donc, que le prédateur puisse démarrer la chasse...

Mais dans toute planification parfaite s'invite le hasard...

Plongeant sa main libre dans l'une des poches de son pantalon, il en retire une pièce de Drakmé. Yeux rivés sur les deux individus masqués, il se met à parler assez fort mais d'un ton gonflé d'assurance pour qu'il puisse entendre ses mots.

« FACE : un. PILE : deux. »

C'était donc ça. Le hasard se joue de la vie. La vie est un jeu. Spectacle où ils n'étaient que des pantins. Un jeu féroce contre lequel il faut déjouer les pièges tendus, quitte à se brûler à son contact acide. Il est là pour jouer la comédie après tout, se moquer de cette assemblée, de ces acteurs, tous sans exception. Levant le bras en l'air, la pièce virevolte dans les airs avant de s'échouer dans le sable. Nullement le temps de les faire d'avantage patienter en tournoyant frénétiquement. Elle se couche sur un côté, son possesseur se penche pour asseoir son verdict.

Sourire crispé. La chance était avec eux, pour ce tour-ci. A voir pour le deuxième.

Il ne s'agissait pas là d'un technique de téléportation ou quelque chose qui aurait pu s'en rapprocher. Mais on entendit des cris de stupeur s'élever autour des gladiateurs. L'homme seul était maintenant en équipe avec un double. Totalement identique. Ignorant les protestations émises, ni même la voix frénétique du commentateur qui semblait stupéfait de cette apparition, il reprit sur un ton semblable :

« J'espère que vous avez compris le fonctionnement de ce pouvoir. Sinon vous ne risquez pas de faire long feu. »



Ordre de passage ; Pnj : ?, 24 ans , don : Clonage ▬ Jaehyuk ▬ Erebus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Jaehyuk Kang
VERS LA LUMIERE
avatar VERS LA LUMIERE

√ Age : 30
√ Messages : 147
√ Pouvoir : Téléportation

MessageSujet: Re: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END Jeu 26 Juil - 16:08



LE DÉBUT DU SPECTACLE!
Croiser le fer pour faire tomber les masques afin de connaitre la vérité.



Son compagnon d'infortune expliqua ne pas avoir de don. Il en profita pour demander si Jaehyuk en avait un. La réponse était affirmative, mais le jeune homme ne voyait pas l'intérêt de lui dire qu'il en avait un mais qu'il ne pouvait l'utiliser ici, en public. Lui dire ceci aurait engendré trop de questions et de doutes. Il haussa donc les épaules et secoua la tête pour laisser planer le doute sur un éventuel pouvoir. Il ne voulait pas mentir et dire qu'il n'en n'avait pas, mais il ne voulait pas éveiller des soupçons non plus... Tu aurais du y penser, si tu pose la question, normal qu'il te demande la même chose! Jae secoua de nouveau la tête pour chasser cette voix de femme qui le hantait, il devait rester concentrer...

Le compagnon, sans nom pour le moment, proposa une tactique pour distraire l'ennemi. C'était simple, peu crédible, mais il fallait bien avouer qu'il n'avait rien de mieux à proposer, donc il s'abstint de tout commentaire. L'idée de profiter de la supériorité numérique fut de courte durée. L'adversaire avançait lentement puis il prit la parole pour dire une phrase tout d'abord sans logique pour Jae. Face: un, Pile: deux... En terme de probabilité, face tombe le plus souvent, j'ignore pourquoi. Il lança donc une pièce et celle-ci tomba sur le coté pile, donc le résultat était: face. D'un coup, un second adversaire apparut. Un pouvoir de dédoublement? Aurait-il pu encore faire un double de lui? Apparemment oui... Le combat n'avait pas commencé qu'il tournait déjà en défaveur des deux jeunes hommes. Jaehyuk poussa un soupire, ça ce compliquait et il n'aimait pas ça. L'utilisation de l'épée était conseillée et il allait surement devoir se battre pour sa vie, pas juste pour un masque à garder devant le visage.

"J'ai bel et bien un don... Mais je ne peux l'utiliser ici pour le moment. Changement de plan... Je fonce sur l'un pour l'attaquer, je devrai parvenir à frapper il sera donc occupé un instant. L'autre devrait m'attaquer, avec un peu de chance, j'arriverai à esquiver. Toi, tu attaqueras celui qui m'attaque pour lui arracher son masque pendant qu'il est concentré à m'attaquer, c'est notre seule chance. T'occupe pas de moi et donne l'impression de viser le même que moi..."

Il avait dit ça après s'être rapproché de son allié afin de s'assurer que personne d'autre que lui ne pourrait l'entendre parler. Il se tourna vers les deux ennemis. On ne pouvait le voir, mais notre protagoniste souriait comme un dément sous son masque. Il sentait l'adrénaline monter, il sentait l'excitation, le fait de risquer sa vie et... Sa te plais! Surement un coté suicidaire ou tête brulée je l'ignore, je ne suis pas psy. Il fit craquer les articulations de sa nuque puis de ses épaules. Fit tourner sa lame dans le vide d'un mouvement du poignet. L'arme n'était pas trop lourde, il parviendrait à s'en servir correctement même s'il était néophyte dans le domaine.

Fonçant alors sur les deux hommes encore cote à cote. Hurlant comme un fou tout en brandissant sa lame. Dans sa tête, c'était le vide absolu: aucune pensée, aucune voix pour le déranger. Il jouait surement sa vie sur cette action, mais au final, que risquait-il vraiment? La mort? Il a perdu tout ce qu'il avait: amour, terre natale, liberté, civilité et même sa santé psychologique. A présent, il ne lui reste que cette voix dans sa tête, une folie qui l'entraine vers le fond un peu plus chaque jour et un don qui ne lui a toujours pas permit de retrouver ce qu'il cherche: elle. Ce n'est qu'un fugitif, un meurtrier qui ne veut pas se repentir, juste trouver ce qu'il a tant cherché.

Il frappa du pied le sol, glissant sur le sable tout en tournant sur lui même pour donner un puissant coup d'épée visant les cotes de l'adversaire de gauche. Il ignorait s'il toucherait sa cible, l'homme pouvait esquiver ou bloquer le coup. Le pire des résultats se produisit: l'homme esquiva la lame d'un bond en arrière. Le gladiateur arma son bras pour abattre son épée sur Jaehyuk. L'autre faisait de même et notre personnage se retrouvait entre deux feux. Encore porté par la force de son mouvement, il ne pouvait pas esquiver ou bloquer le coup, juste voir qu'il allait prendre deux coups pour le prix d'un. L'un visait le ventre, l'autre la tête. Apparemment l'idée de retirer son masque à Jaehyuk n'était pas dans le plan du gladiateur, enfin des gladiateurs, ils étaient deux à présent...

Les deux lames sifflèrent dans l'air sans jamais rencontrer un corps à découper. Elles se contentèrent de traverser de la fumée noir. Jae avait réussit à esquiver. Comment? Tu as osé utilisé ton don? Courageux comme type en faite, je pensais pas que tu oserais avec les élus si proche et qui te regardent.

"La ferme..."

Il s'était donc téléporté. Sur une très courte distance: quelques centimètres, suffisamment pour éviter les lames et laisser penser aux publics et à l'ennemi qu'il avait bel et bien un don mais tous croiraient à un corps capable de se transformer momentanément en fumée. Normalement, personne ne ferait le lien entre cette action et le don de téléportation. Normalement. L'épée du jeune homme tomba alors pour percuter celles des deux adversaires, l'objectif était de les ralentir ou de les immobiliser une seconde voir deux, le temps que son allié parvienne à en frapper un pour lui arracher son masque ou au moins en blesser grièvement un.

"A toi!!!"

[


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Erebus Stratos [Liam C.]
EN VOULANT REVOIR LA LUMIERE
avatar EN VOULANT REVOIR LA LUMIERE

√ Age : 25
√ Messages : 256
√ Pouvoir : Durcissement de la matière.

MessageSujet: Re: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END Ven 27 Juil - 14:30

What. The. Hell. Ce furent les seuls mots qui lui vinrent à l’esprit lorsqu’il vit la scène qui se déroulait sous ses yeux. Le gladiateur s’était dédoublé. Comme ça, sous leurs yeux. Il comprenait mieux pourquoi les organisateurs avaient décidé de lui opposer deux combattants. Le présentateur n’était peut-être pas au courant, mais il ne faisait aucun doute que ceux qui avaient manigancé cette sombre intrigue, savaient tout du gladiateur. Pile, un, face, deux. Ils avaient été chanceux. Un seul clone était venu les rejoindre. Mais il leur fallait finir ce combat au plus vite s’ils ne voulaient pas finir démasqués. Ou tués : il est plus facile de démasquer un mort qu’un vivant.

Erebus serra les dents. Avec un don pareil, son compagnon et lui finiraient empalés sur les épées de leur adversaire très rapidement. Se concentrant sur son corps, il tenta encore une fois de laisser Inferno prendre contrôle de son corps d’emprunt. Qui sait, peut-être, avec l’urgence de la situation… Pendant un court instant, un espoir insensé s’empara de lui. Mais rien. Il ne parvenait pas à retrouver la sensation familière qui parcourait allègrement ses veines, autrefois. Il retint un soupir frustré : il devrait combattre à la loyale. La révolte qui grondait en lui ne demandait qu’à s’échapper. Il se ferait un plaisir de faire mordre la poussière à cet individu qui semblait maitriser le clonage à la perfection.

Il écouta avec attention son compagnon. Ah, alors comme ça, lui aussi avait profité de la puce et de ses soi-disant bienfaits ? Encore quelqu’un qui lui devait tout et qui au final ne lui accorderait jamais la moindre reconnaissance. Comme si quelqu’un se doutait du nombre d’expériences qui avaient raté avant de parvenir à Phoenix. Il laissa échapper un rire sans joie : quelle ironie, s’associer à une personne à laquelle il ne souhaitait que le plus grand mal. Le fait qu’il ne puisse pas utiliser ce don si précieux accordé par les administrateurs de la cité comme un cadeau du ciel l’étonna quelque peu, mais ne s’y attarda pas. Peu importait, au fond. S’il ne pouvait pas l’utiliser, quoiqu’Erebus dise, il ne changerait probablement pas d’avis. Ils ne pourraient compter que sur leurs armes et leur courage.

Le plan proposé par son camarade était totalement fou. Comment espérait-il s’en tirer ? Il serait probablement découpé en tranches avant qu’il ait pu esquisser le moindre geste. Mais il n’eut pas le temps d’argumenter : son compagnon s’était déjà précipité sur leurs ennemis, épée brandie. Et si… ? Il rejeta l’idée qui avait commencé à germer dans sa tête. Ce n’était pas le moment de se déconcentrer. Il s’engagea à la suite de son allié, à pas plus lents. Surtout pour se faire oublier. Se rapprochant des trois combattants, il raffermit sa prise sur son épée, la faisait tournoyer légèrement dans les airs. Manière comme une autre de prendre possession de l’arme et de la dompter à son bon vouloir. La lame siffla dans les airs, presque agréablement. Elle lui obéissait : il était fin prêt.

Il se jeta sur le côté, passant derrière les gladiateurs, faisant face à la tête brûlée qui lui servait de compagnon d’infortune. Remarquant qu’il avait réussi à esquiver les coups de leurs adversaires – mais comment avait-il fait, ce n’aurait pas dû être possible, il devrait être mort ou en train d’agoniser – il s’attaqua au gladiateur le plus proche. Visant son ventre, il fit tournoyer l’épée pour qu’elle entaille l’abdomen de l’homme. Manque de chance pour lui, le gladiateur s’était déjà dégagé de l’emprise de son allié et l’attaquait, d’un grand mouvement vertical du bras. Arrêtant son geste dans son élan, Erebus visa la main : une plaie sanglante s’ouvrit, sa lame heurtant les phalanges du gladiateur. L’épée de son adversaire tomba, sans toutefois l’épargner : le geste du combattant avait été rapide et précis, un filet de sang coule le long du bras gauche de l’Oublié.

Tombant à terre, il laissa son compagnon s’occuper du deuxième combattant. Celui qu’il affrontait lui donnait suffisamment de fil à retordre comme ça. Voyant qu’il se penchait pour ramasser son épée de la main gauche, Erebus chercha une solution. Il fallait qu’il parvienne à redresser la situation, sinon, ils étaient tous les deux morts. Pas qu’il s’intéresse au sort de son allié, mais bon. Il serra les poings de frustration, ses doigts se refermant sur le sable de l’arène… Le sable ! Il n’était pas là pour combattre à la loyale, son adversaire ne l’avait pas fait. Attrapant vivement une poignée de sable, il le lança en direction des yeux du gladiateur. L’aveuglant pendant un bref instant, l’Oublié se releva vivement et planta vivement la lame dans le corps du belligérant, tandis qu’il mêla les doigts de sa main libre dans le cuir du masque, faisant fi de la douleur lancinante. Et il tira brutalement le masque à lui, rompant les liens qui le faisaient tenir au visage de l'homme. Avaient-ils gagné ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
Croquemitaine
ATTENTION DANGER !
avatar ATTENTION DANGER !

√ Age : 26
√ Messages : 17

MessageSujet: Re: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END Ven 17 Aoû - 12:55





N'oubliez pas le passé ;

il vous rattrapera sans cesse...



Coulisses du Colisée.

Portes ouvertes, portes fermées. Portes qui s'ouvrent entrebâillées. L'abominable créature finie par s'arrêter, torche à la main. La salle regorge d'innombrables mécanismes au fonctionnement complexe. Tout indique qu'ils font la liaison avec des trappes fixées au plafond. Ouvertures qui donnent accès à la lumière du jour, au-dessus les combats des gladiateurs faisant rage. Il se rapproche, impassible, perdu probablement, mais quelque chose attire immédiatement son attention. Aussitôt fasciné par cet objet au dessein mortel. Si, il jouait à son tour ?

Arène du Colisée

Dans un même élan plusieurs spectateurs se levèrent dans la foule agitée pour acclamer la prouesse d'un des gladiateurs. Applaudissements frénétiques, cris, l'homme étouffa un juron et se retourna. Il ne devait pas perdre de temps...

Vous vouliez du divertissement, oubliez quelques heures votre quotidien et votre passé, mais sachez que tout démarre en cet instant serein, tout n'est que poudre aux yeux car le véritable spectacle débute, une étincelle lancée en l'air...

Des protestations s'élèvent dans les gradins, l'homme mis à terre, masque retiré venait de disparaître comme il était venu sous les yeux ahuris du public. Réclamations proclamées par des voix vociférantes. A nouveau l'attention était portée sur les combattants.

Première explosion retentissante.

Un gigantesque brasier s'alluma, une détonation fit se soulever les coeurs, frappant les tympans des personnes à proximité de l'assaut prémédité Plusieurs regards effarés n'arrivaient plus à se détacher de la fumée et des flammes qui venaient brusquement d’apparaître, dévorant tout ce qui se trouvait à leur portée à quelques mètres au-dessus d'eux. L'une des loges des élus venait de s'enflammer, le balcon qui supportait l'édifice s’effondra sur la foule en dessous, dû au souffle brutal de l'explosion. Cris, plaintes s’élevèrent aussitôt provocant une zizanie bouleversante parmi les spectateurs paniqués. Au feu, on les attaquait, Au feu, ils étaient en danger et cherchaient rapidement l'issue la plus proche pour fuir le danger imminent.

Second souffle assassin surgit des entrailles de la bête réveillée...

Certains virent les gladiateurs se retirer brusquement, quand une partie de l’arène s’effondra. Des planches de bois conçues pour abriter des trappes explosèrent, le sable qui recouvrait la surface circulaire s'envola sous le choc provoqué, tandis que le sol s'affaissait sous leurs pieds, des fumées tournoyaient à leur tour férocement dans les airs.
Cette nouvelle attaque acheva à la fois le calme et la frénésie des spectateurs. Cependant, au milieu du vacarme suscité, une voix autoritaire à la place du commentateur devenu muet s'éleva des haut-parleurs :

" A tous les habitants, veuillez regagner immédiatement les sorties du Colisée, je répète veuillez évacuer le Colisée ! "

Les agents de sécurité tentent d'agir, reprendre le contrôle de la situation et de réguler la foule aux mouvements nerveux, en vain. Les bousculades ne ralentissent pas la cadence effrénée, ils se dégagent, se précipitent vers l'extérieur. Quelqu'un trébuche, à le temps de fixer tétanisé un corps affaissé, inerte au flanc vermeille, regard éteint sous des gravats avant de se relever précipitamment, étouffant les spasmes qui l'assaillent. Chaque citoyen parvient à s'échapper, mais d'autres n'ont pas eu la chance d'être épargnés aujourd'hui...

Leur fin sonne, l'heure des réjouissances basculent. Tous se souviendront de ce jour, comme une trace sanglante et fatidique dans le passé de ce Paradis. Antalis déchante, ses habitants sombrent lentement. Par la folie et l'avarice de quelques fous. De combattants assoiffés de vengeance. Ils porteront tous le poids de ces lourdes conséquences, marque cinglante inscrite dans leur mémoire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHÉE TROUVE QUE C'EST CLASSE DE S'APPELER
❝Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END

Revenir en haut Aller en bas

Entracte 1 ; Au fil de l'épée tomberont les masques. ▬ END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et pendant ce temps chez l'ami Casus
» [Bionicle] Le masque de Gavla ou Jaller sur un Decepticon
» [Collectible] Les Masques Kanohi
» [Story/Investigation] L'origine des masques des Toa Mahri
» [Bionicle] Votre Toa du Feu préféré ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Colisée-